Du terme At-tâbût ( التابوت ) que l’on trouve dans le verset 248 de la Sourate 2, AL-Baqarah, البقرة / La Vache, traduit par «Coffre» faisant référence à l’Arche d’alliance des Yehoudim dans le Livre sacré des musulmans :

A.Jeffery dans son « The foreign vocabulary of the Qur’an », 1938 fait venir ce terme «Tâbût» désignant l’Arche d’Alliance (Aron ha’Edout, אֲרוֹן הָעֵדוּת ) des Yehoudim dans l’Al Qoran de l’éthiopien, (du guèze). Il ne s’était pas trompé. Le terme a fort anciennement existé dans cette langue d’Afrique de l’Est. Le prophète Muhammad, enfin le ou les auteurs-scribes de la Parole ou de l’écriture de l’Al Qoran ont bien emprunté ce terme à l’éthiopien. Mais il nous faut remonter encore à l’Égypte ancienne. Ce terme «At-tâbût / التابوت» qoranique bien qu’ayant été emprunté à l’éthiopien (Tābot en guèze signifiait arche d’alliance bien avant la naissance de l’Islam) est un héritage de la langue des pharaons. Le «Tābot» des éthiopiens auxquels les arabes ont emprunté ce mot pour faire mention dans leur Livre de l’Arche d’Alliance vient du «ṯb/ t(ch)éb» ou du «ṯbt/t(ch)ébèt» des anciens égyptiens qui servait à désigner une cage à oiseaux, un vase, une cruche ou tout simplement un récipient. Un caisse, une boîte ou une cage se disait :  » štbt/ Shethébèt« . Les éthiopiens ont pu garder dans leur langue ce mot de l’ancienne Égypte qui s’est finalement retrouvé dans l’Al Qoran!

Voici donc ce terme conduit une bonne fois pour toute à son lieu d’origine.

Il se trouve ici dans ce verset 248 de la Sourate 2 du Liber Sacer des musulmans censé avoir été révélé dans une langue arabe claire, évidente non dans aucune langue étrangère/barbare . 🙂 :

‎وَقَالَ لَهُمْ نَبِيُّهُمْ إِنَّ ءَايَةَ مُلْكِهِۦٓ أَن يَأْتِيَكُمُ ٱلتَّابُوتُ فِيهِ سَكِينَةٌۭ مِّن رَّبِّكُمْ وَبَقِيَّةٌۭ مِّمَّا تَرَكَ ءَالُ مُوسَىٰ وَءَالُ هَٰرُونَ تَحْمِلُهُ ٱلْمَلَٰٓئِكَةُ ۚ إِنَّ فِى ذَٰلِكَ لَءَايَةًۭ لَّكُمْ إِن كُنتُم مُّؤْمِنِينَ

Wa Qāla Lahum Nabīyuhum ‘Inna ‘Āyata Mulkihi ‘An Ya’tiyakumu « At-Tābūtu» Fīhi Sakīnatun Min Rabbikum Wa Baqīyatun Mimmā Taraka ‘Ālu Mūsá Wa ‘Ālu Hārūna Taĥmiluhu Al-Malā’ikatu ‘Inna Fī Dhālika La’āyatan Lakum ‘In Kuntum Mu’uminīna / Traduction :

Et leur prophète leur dit: «Le signe de son investiture sera que le « Coffre » va vous revenir; objet de quiétude inspiré par votre Seigneur, et contenant les reliques de ce que laissèrent la famille de Musa (Moïse) et la famille d’Harun (Aaron). Les Anges le porteront. Voilà bien là un signe pour vous, si vous êtes croyants !» Sourate 2 Al Baqarah / البقرة, verset 248, Coran. 

Ou employé dans la Sourate 20, طه /Ta-Ha/ verset 39, Coran : 

أَنِ ٱقْذِفِيهِ فِى ٱلتَّابُوتِ فَٱقْذِفِيهِ فِى ٱلْيَمِّ فَلْيُلْقِهِ ٱلْيَمُّ بِٱلسَّاحِلِ يَأْخُذْهُ عَدُوٌّۭ لِّى وَعَدُوٌّۭ لَّهُۥ ۚ وَأَلْقَيْتُ عَلَيْكَ مَحَبَّةًۭ مِّنِّى وَلِتُصْنَعَ عَلَىٰ عَيْنِىٓ

Translittération : «

‘Ani Aqdhifīhi Fī At-Tābūti Fāqdhifīhi Fī Al-Yammi Falyulqihi Al-Yammu Bis-Sāĥili Ya’khudh/hu `Adūwun Lī Wa`adūwun Lahu Wa ‘Alqaytu `Alayka Maĥabbatan Minnī Wa Lituşna`a `Alá `Ayni»

Traduction : «« Mets-le dans le coffret, puis jette celui-ci dans les flots pour qu’ensuite le fleuve le lance sur la rive; un ennemi à Moi et à lui le prendra. » Et J’ai répandu sur toi une affection de Ma part, afin que tu sois élevé sous Mon œil.»

Sourate 20, طه /Ta-Ha/ verset 39, Coran. 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s